Si vous êtes intéressé par la réalisation de présentation Virtuelle, n’hésitez pas à me contacter afin de réaliser une étude.

Je me déplace dans toute la France … Ivan.desjardins@gmail.com

La Thaïlande,

quel pays merveilleux …

J’ai découvert la Thaïlande grâce à mon ami Brice qui adore ce pays.

Chaque année je profite d’un moment de pause dans mon activité professionnelle pour allez me ressourcer, finir de développer des applications, rechercher de nouvelles technologies et périphériques informatiques.

Cette année, j’ai décidé de bosser sur

Pour le traitement des images, j’ai utilisé les logiciels libres Gimp et Inkscape

Allez première phase : apporter le matériel en Thailande …

Pour le drone Mavic Air, j’ai placé le drone plié dans sa boite fourni et la télécommande dans la valise.

Petit conseil : contactez votre compagnie aérienne pour connaitre leur politique sur le transport des batteries littium. Pour ce voyage je n’avais le droit qu’à une batterie si celle ci était bien relié au drone dans la valise… Aucune batterie complémentaire n’était autorisée.

 

Pour la caméra Key Mission 360, j’ai acheté une sacoche de transport spécifique afin de protéger les deux optiques 220 ° qui permettent de prendre les photosphères. Sa perche de prise de vue a aussi pris un peu de place dans ma valise car les perches à selfie, trépieds sont interdits dans les bagages cabines.

Le tout est bien arrivé 🙂

Le DJI Mavic Air est un drone vraiment efficace et pratique.

Pratique :

  • je peux le mettre dans la poche de ma veste sans soucis : il se plie …
  • la télécommande est toute petite aussi et permet de mettre des boutons de contrôle et un Iphone 7 plus pour avoir un retour vidéo.

Efficace : 

  • Il dispose d’un autonomie de 20 minutes théoriques : 15-16 minutes max lors de mes vols …
  • Une caméra stabilisée 3 axes
  • Une application DJI Go 4 qui permet de faire des photosphères d’une très bonne qualité en quelques secondes :
    • 40 secondes suffisent pour prendre toutes les photos et
    • ensuite un trentaine de secondes de traitement pour faire la photosphère.

Attention si vous décidez de bouger trop vite le drone : la photophère ne se réalisera pas mais suivant la configuration vous aurez la totalité des photos sauvegardées sur la carte SD et vous pourrez recomposer la photosphère avec votre ordinateur et Autopano par exemple.

Utilisation du DJI Mavic Air

Allez on commence à prendre les photosphères avec le Drone …

Un petit coin tranquille, démarrage du drone … petite montée à 30 m et on lance l’application PhotoSphère de DJI Go 4 sur mon Iphone 7 Plus…

La magie s’opère : la première photosphère est bien mais … je ne vois pas le haut de l’immeuble.

Allez on ré ajuste … on réfléchi … on cherche dans la documentation …

Mais oui !!!

La caméra du drone ne peux pas prendre du 180 ° mais seulement du 160 ° il me manque donc 20 °. Si l’appareil est trop bas vis à vis de l’immeuble : il coupe le haut en mettant un simulacre de ciel avec un calcul interne au drone.

Il faut donc que je remonte le drone à 50 m pour ne plus avoir ce problème …

Autre petite frustation avec les photosphères issues du Mavic Air.

Je télécharge la photosphère sur mon Iphone et tout fier de moi souhaite la mettre sur Facebook…

Facebook charge la photo mais la met en applat et non en photosphère…

Je cherche dans les outils facebook, et sur internet.

Enfin je trouve une news dans un forum : il faut utiliser 360facebook.com pour pouvoir changer un champ dans la photo …

On upload la photo sur le site (chez moi c’est super long) et ensuite une image arrive en téléchargement

Il suffit de la mettre sur Facebook et elle apparait en photosphère …

Les photosphères réalisées par le Mavic Pro sont magnifiques …

 

Sur la visite virtuelle, je vous invite à zoomer

 

 

 

 

 

Par exemple sur le phare Sud de Pattaya vous arrivez sur la résolution de la première photo mais vous pouvez zoomer jusqu’à voir le détail du phare

 

 

 

 

 

ou me voir en mode pilotage du drone au pied du phare.

OK les photosphères en extérieur c’est facile…

 

Qu’est ce que cela donne en intérieur

Allez direction ma chambre d’hotel.

Je met le drone sur le lit

Je me cache dans les toilettes.

Je fais décolé le drone : il tangue beaucoup.

Je lance la photosphère : cela fonctionne.

Les essais que j’ai refait en piscine ont été une catastrophe : la manette perd le contrôle du drone … et il s’écrase sur une vitre … mais sans casse …

 

Je ne comprend pas pourquoi. La perte de connexion arrive souvent le seul moyen de récupérer le drone est de faire un atterrissage sur le lieu de décollage …

Nous parlerons plus tard de la partie vidéo du Mavic Air dans un autre article à venir …

Les autres photosphères ont été prises par la KeyMission 360 de Nikon

 

Voici un exemple chez le coiffeur.

 

Voici la caméra sur son pied. J’utilise le mode retardateur 10 secondes. Il me suffit, une fois programmée, d’appuyer sur un bouton et le décompte de 10 secondes commence.

Clic Clac, deux photos 220 ° sont prises et l’appareil les assemble en une seule.

Découvrez la suite de cet article … ICI